Libye : risque d'«éparpillement» des djihadistes en Tunisie et en Egypte, selon Jean-Yves Le Drian

Libye : risque d'«éparpillement» des djihadistes en Tunisie et en Egypte, selon Jean-Yves Le Drian Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Alors que Daesh se trouve en difficultés et encerclé dans Syrte, son bastion côtier du Nord de la Libye, le ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian, a pointé le risque d'un éparpillement des terroristes dans les pays voisins.

Se prononçant sur la situation en Libye, le ministre de la Défense Jean-Yves le Drian s'est dit inquiet d'un risque d'«éparpillement» des djihadistes en cas de victoire des forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA).

«Il nous faut commencer à appréhender sérieusement la question de l'éparpillement des terroristes, une fois Syrte, peut-être demain Benghazi» libérées, a déclaré le ministre de la Défense. «Indirectement, cela va présenter de nouveaux risques et pour la Tunisie et pour l'Egypte», a souligné Jean-Yves le Drian.

En 2015, l'organisation terroriste avait pris possession de Syrte, à 450 kilomètres à l'Est de la capitale, Tripoli. Daesh avait fait de la ville sa base opérationnelle. Depuis le 1er août 2016, les combattants du GNA bénéficient de l'appui de l'aviation américaine. 

Le 29 août dernier, les forces du GNA avaient lancé la «dernière phase» de l'offensive contre Daesh. «L'ultime bataille a commencé», avait indiqué un porte-parole des forces du GNA. Selon des sources françaises et américaines citées par l'AFP, on estime entre 5 000 et 7 000 le nombre de djihadistes de Daesh présents dans toute la Libye.

Lire aussi : Tunisie : 10 terroristes présumés arrêtés à Kasserine

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix