Les athlètes paralympiques russes privés des Jeux de Rio, même sous drapeau neutre

Des athlètes paralympiques russes Source: Sputnik
Des athlètes paralympiques russes

Le Comité international paralympique a rejeté les demandes individuelles des athlètes paralympiques russes voulant participer aux Jeux de Rio. Cela signifie que les athlètes russes ne pourront en aucun cas concourir, même sous drapeau neutre.

«Le Comité international paralympique a annoncé jeudi [le 1er septembre] qu’il ne permettrait pas aux athlètes russes individuels de participer en tant qu’athlètes neutres aux Jeux paralympiques de Rio 2016. Cette décision intervient après les requêtes individuelles de plus de 175 athlètes russes demandant à concourir aux Jeux paralympiques qui s’ouvrent le 7 septembre», indique le communiqué de l’institution paralympique sur son site.

L’intégralité de la délégation paralympique russe a été suspendue des Jeux de Rio après la publication, en novembre 2015, par l’Agence mondiale antidopage, d’un rapport accusant les athlètes russes de dopage encadré par l’Etat sur la base d’allégations.

La semaine dernière, le Comité russe paralympique avait déposé un appel contre cette décision auprès du Tribunal fédéral suisse qui avait été rejetée le 31 août. Cela a mené à ce que les athlètes soumettent leurs demandes individuelles devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Mais sans plus de succès…

«Cette décision est politisée»

Le président du Comité international paralympique (CIP) Philip Craven aurait déclaré lors des auditions du TAS que le but de la suspension des athlètes paralympiques russes des Jeux de Rio était qu’aucun drapeau russe ne soit hissé lors de ces Jeux, a confié à RT un avocat suisse dans le domaine de sports, Lucien Valloni. Il affirme avoir lui-même entendu cette phrase être prononcée. «Pour moi, il n’y a pas de fondement légal. Il est évident que la politique est derrière toute cela et il est clair que la Russie en est la cible», a-t-il conclu.

Lire aussi : Grâce à l'exclusion des athlètes russes, les Etats-Unis récupèrent 22 places pour les paralympiques

Cette position est partagée par Dmitri Svichtchev, président du comité pour le sport à la Douma, qui a qualifié la décision du CIP de politisée. «Il me semble que des mesures trop sévères et illégales ont été prises à l’encontre de nos athlètes paralympiques. Des mesures sans précédent ! Je n’ai jamais vu quelque chose de semblable», a-t-il déploré, dans des propos relevés par l’agence russe R-Sport.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales