Grâce à l'exclusion des athlètes russes, les Etats-Unis récupèrent 22 places pour les paralympiques

Source: Reuters

Les places laissées libres par les athlètes russes qui ne participeront pas aux Jeux paralympiques de Rio ont été redistribuées entre les autres nations. L'équipe des Etats-Unis comptera ainsi la délégation d'athlètes la plus importante.

Pour ces Jeux paralympiques 2016 organisés aux Brésil, les Etats-Unis devaient à l'origine avoir une délégation composée de 267 athlètes. Mais désormais, les Américains pourront aligner 289 sportifs, soit 22 de plus, ce qui représente autant de chances de médailles supplémentaires.

Les Américains profitent ainsi de l'exclusion pour dopage des athlètes russes décidée par le Comité International Paralympique (CIP). L'éviction de la délégation russe offre en effet de nouvelles «places libres» pour participer à ces Jeux, qui ont été réparties entre les autres nations particpantes. 

La décision du CIP d'exclure les athlètes paralympiques russes fait suite à la publication d'un rapport du juriste canadien Richard McLaren pour le compte de l'Agence mondiale antidopage (AMA), selon lequel la Russie aurait mis en place un vaste système étatique de dopage pour ses athlètes entre 2012 et 2015.

Toutes ses accusations se fondent sur le témoignage de l'ancien chef du laboratoire anti-dopage de Moscou, Grigory Rodchenkov, qui a fui aux Etats-Unis peu après l'explosion du scandale. Rodchenkov a déclaré dans une interview au New York Times publiée en mai 2016 qu'il aurait existé en Russie un système de dopage étatique généralisé. Il a ainsi prétendu, sans apporter aucune preuve, que des dizaines d’athlètes russes avaient fait partie d’un programme gouvernemental de dopage mis en place à l'occasion des Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi.

Alors même que que les athlètes qui ont participé aux JO d'été de RIO n'avaient pas pris part aux JO d’hiver de Sotchi et qu'il n'a pas été fait état de cas de dopage, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a confirmé le 23 août 2016 l’exclusion des membres de la délégation russe pour les Jeux paralympiques.

Le ministre russe des Sports, Vitaly Moutko, a critiqué le TAS, affirmant que sa décision était «plus politique que juridique».

Le rapport de l'AMA a notamment été contesté par le journal The Australian, qui a accusé l'organisation d’amplifier le scandale de dopage contre la Russie. Le média australien affirme, à partir du témoignage d’un responsable de l’industrie du sport, que l'AMA se serait basée sur des informations «détruites, dissimulées ou altérées».

Avec 4 350 athlètes venus de 176 pays, cette édition des Jeux paralympiques sera la plus importante jamais organisée. Les athlètes se mesureront dans les différentes épreuves du 7 au 18 septembre. Et les Etats-Unis, avec 289 sportifs seront la délégation la plus nombreuse.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales