Belgique : un parti politique remet en cause le vote obligatoire

Source: Reuters

Le Mouvement Réformateur (MR), parti libéral de droite et centre droite, veut remettre en cause l'obligation faite aux citoyens de voter. Selon eux, cette spécificité du droit belge favoriserait les socialistes et renforcerait les conservatismes.

«Que les choses soient claires, il faut abolir l’obligation de vote», plaide Georges-Louis Bouchez, délégué général du MR, auprès du quotidien belge La Libre Belgique. «Le vote obligatoire ne renforce pas l’intérêt pour la chose publique. Il renforce, au contraire, les conservatismes. Je ne veux pas viser un parti plutôt qu’un autre mais il est clair que le PS profite de l’obligation de vote dans le Hainaut et en province de Liège», assure-t-il. 

Depuis plus de 120 ans, en Belgique, il est considéré que le vote n’est pas seulement un droit mais une obligation démocratique. Coulée dans le béton juridique par l’article 62 de la Constitution, cette obligation ne fait néanmoins pas l'unanimité : le 21 septembre prochain, le MR organisera une réunion publique pour proposer la fin de cette obligation électorale.

Le chantier qu’ouvrent les libéraux doit aboutir à une prise de position du parti en vue des élections de 2019. Si cette idée devait se concrétiser, elle nécessiterait une révision de la Constitution.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales