Plus fort que la Stasi : près de 6 000 agents secrets turcs seraient présents en Allemagne

Selon un responsable de la sécurité allemande, près de 6 000 agents des services de renseignements turcs seraient en poste en Allemagne, c'est plus que le réseaux d'espionnage mis en place par la RDA en Allemagne de l'Ouest pendant la guerre froide.

L'information a été révélée par le grand quotidien allemand Die Welt : la Turquie aurait établi en Allemagne un important réseau d'espionnage chargé de récolter des informations, mais aussi de surveiller la diaspora turque présente en Allemagne, la plus importante d'Europe. 

Selon un haut responsable du renseignement allemand interrogé par Die Welt, le MIT, les services secrets turcs, disposeraient d'un réseau d'environ 6 000 agents, actifs dans toute l'Allemagne et présents au sein-même de la communauté turque.

«Ils ne se limitent plus seulement à la collecte de renseignements, ils exercent aussi une véritable répression politique» explique Erich Schmidt-Eenboom, directeur de l'Institut de Recherche Politique pour la Paix, interrogé par Die Welt. «Même la Stasi au cœur de la guerre froide, n'a jamais réussi a mettre en place une telle armée d'agents secrets en Allemagne de l'Ouest», continue-t-il. 

Toujours selon le grand quotidien, plusieurs fonctionnaires allemands auraient confirmé que ce réseaux d'agents aurait participé à la répression contre les partisans de Fethullah Gulen présents dans la communauté turque d'Allemagne. En effet, après la tentative de coup d'Etat contre le président Erdogan, l'onde de choc s'est propagée : dans plusieurs communautés turques européennes, les partisans de Gulen (ou perçus comme tel) ont été menacés et violentés par des soutiens au président Recep Tayyip Erdogan. «Beaucoup d'entre nous ont fait face à des menaces de mort», déclare ainsi à Die Welt Ercan Karakoyun, un des soutiens affichés de Fethullah Gulen en Allemagne.

Selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, des écoles et des locaux d'associations suspectés d'être gérés par des partisans de Gulen ont été saccagés dans de très nombreux Lander allemands.

«Les Turcs se livrent à des activités clandestines incroyables», estime le député Vert Hans-Christian Stroebele. Selon le parlementaire, les services de renseignement allemands et la police devraient même révoir leur coopération avec leurs homologues turcs. 

D'ailleurs, le président du Comité de contrôle du parlement allemand et député CDU Clemens Binninger a déclaré que les récents événements en Turquie, notamment la tentative de coup d'Etat, avaient un impact sur la situation sécuritaire de l'Allemagne, mais aussi sur la coopérations entre les services de renseignements turcs et allemands. 

Le relations entre les deux pays se sont considérablement détériorées ces dernières mois notamment à cause de la crise des migrants et la tentative ce coup d'Etat à l'encontre du Président Erdogan le 15 juillet dernier. Ankara accuse les partisans de Fethullah Gulen d'avoir orchestré le putsch, tandis que Bruxelles et Berlin accusent la Turquie de profiter de la situation politique pour persécuter les opposants politiques au pouvoir de Recep Tayyip Erdogan. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales