En 2016, le nombre des Britanniques qui ont rejoint Daesh a déjà dépassé 850

Source: Reuters

Les terroristes de Daesh continuent leur propagande sur le net. Selon les estimations présentées au Guardian, les services de renseignement ne peuvent pas arrêter tous ceux qui partent en Syrie. Au moins 400 jeunes Britanniques y seraient toujours.

Le quotidien britannique The Guardian a publié une statistique qui donne à réfléchir. Sur 850 jeunes Britanniques qui ont quitté le Royaume-Uni pour rejoindre Daesh en Syrie et en Irak depuis le début de l’année 2016, la moitié d'entre eux seulement est parvenue à le faire. Au moins une centaine d’entre eux sont déjà morts. 

Les informations publiées par le quotidien britannique montrent que les terroristes recourent de façon croissante aux réseaux sociaux pour le recrutement de nouveaux combattants, précisant que l’âge moyen des Britanniques qui partent en Syrie et en Irak est de 30 ans.

Ce n’est pas le premier rapport qui montre que Daesh recrute de plus en plus d’enfants et d’adolescents. L’Institut américain de Géorgie avait publié en février un rapport alarmant sur cette question. Le document, basé sur les chiffres présentés par Daesh, a révélé que le nombre de jeunes recrutés par les terroristes avait été multiplié par trois depuis 2014. Depuis le début de l'année 2015, 89 enfants et adolescents dont l'âge oscielle entre 8 et 18 ans, sont décédés. Presque la moitié d’entre eux (40%) était des kamikazes et 33% ont péri dans des combats.

Lire aussi : Djihadiste ou pas ? Elle prétend que son mari l'a emmenée en vacances... et s'est retrouvée en Syrie

Le 12 août, les parents de l’une des trois adolescentes londoniennes, qui avait rejoint l’Etat islamique,ont raconté que leur fille Kadiza Sultana qui voulait revenir à Londres était décédée dans une frappe aérienne en Syrie.

Lire aussi : Une des trois écolières britanniques qui avaient fui pour rejoindre Daesh serait morte en Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales