L’armée russe surclasse l’armée du Royaume-Uni, affirment des médias britanniques

Des militaires russes lors du défilé de la Victoire à Moscou Source: Sputnik
Des militaires russes lors du défilé de la Victoire à Moscou

Les militaires russes surpassent les britanniques, révèle un rapport publié par des médias anglais. Les armes et les capacités de l’armée russe inquiètent les auteurs du document, qui s'efforcent de conseiller l’armée britannique.

«Dans le cas peu probable d’une confrontation directe entre l’OTAN et la Russie, nous devons reconnaître que la Russie a un important avantage sur les forces britanniques», indique ce rapport ayant fuité, qui s’est trouvé entre les mains du Times et a été repris par des quotidiens, tels que The Guardian et The Telegraph.

Ce rapport aurait été rédigé en mars dernier sous la direction du général Sir Nick Carter, chef des armées britanniques. Les auteurs notent plusieurs domaines dans lesquels l’armée russe dépasserait la britannique. Les armes russes, tout d’abord, et notamment les lance-roquettes et les systèmes de défense anti-aérienne, seraient plus puissantes que leurs équivalents britanniques, ce que donne à «Monsieur Poutine un avantage important», déplore le document. Les véhicules britanniques qui ont coûté au gouvernement 3,5 milliards de livres se révèleraient «extrêmement vulnérables» face aux armes russes.

Le Royaume-Uni et ses alliés de l’OTAN «s’évertuent à rattraper» les capacités russes d’utiliser des moyens électroniques pour détourner les drones ennemis et perturber d’autres missions militaires, révèle le rapport.

Les auteurs concluent que «les capacités militaires haute de gamme britanniques se sont dégradées depuis 2003». Le rapport recommande en outre que les soldats britanniques soient plus informés des tactiques de manipulation en ligne utilisées sur Facebook et Twitter, et de laisser leurs appareils électroniques chez eux pendant les exercices militaires.

Ce document a été publié quelques jours après la déclaration de Curtis Scaparrotti, commandant suprême des Forces alliées en Europe, qui a été impressionné par les progrès de l’armée russe. Il a souligné qu’il fallait prendre les troupes russes au sérieux et renforcer les troupes de l’Alliance. L’OTAN augmente sa présence militaire près des frontières russes dans l’est de l’Europe, notamment dans les pays baltes. Ainsi, en juin dernier, l’Alliance a mené des manœuvres en Pologne pour «vérifier la capacité de l’OTAN à défendre son flanc Est».

Lire aussi : L’OTAN continue de gonfler ses rangs dans l’Est de l’Europe, aux frontières de la Russie

La fuite de ce document et ces articles dans la presse britannique pourraient bien être utilisés afin d'obtenir une augmentation du budget de la Défense. Au cours des huit dernières années, les dépenses militaires britanniques ont été réduites de plusieurs milliards de dollars. Si en 2008, leur montant était de 65,6 milliards de dollars, en 2015 elles étaient de 55,5 milliards de dollars. En outre, les auteurs du rapport n’expliquent pas dans quelles circonstances l’armée britannique pourrait se retrouver face aux militaires russes en tête-à-tête. Le Royaume-Uni fait en effet partie de l’OTAN, dont l'article 5 du traité prévoit une réponse collective à toute menace militaire ciblant un état membre de l’Alliance. Le budget total de l’OTAN est, lui, dix fois supérieur au budget russe : les dépenses militaires de l'Alliance se sont élevées à 905 milliards de dollars en 2015 (soit 70% du volume mondial), alors que les dépenses russes n’ont été que de 91 milliards de dollars.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales