Rio 2016 : la Russie bientôt exclue des Jeux paralympiques ?

© Leon NEAL Source: AFP

Peu après l'annonce du maintien de 271 sportifs russes aux JO de Rio, le Comité international paralympique s'apprête à déclarer l'exclusion de l'ensemble des athlètes handicapés russes, en raison des accusations de l'Agence mondiale antidopage.

D'après des informations obtenues par le journal britannique The Observer, le Comité international paralympique (CIP) a prévu d'exclure la Russie des Jeux paralympiques de Rio, qui se tiendront du 7 au 18 septembre, sur la base d'un rapport accusant celle-ci d'avoir mis en place un vaste système de dopage au cours des dernières années. La décision doit être annoncée lors d'une conférence de presse dans la journée du 7 août, à Rio de Janeiro.

Contrairement au Comité international olympique (CIO), qui a permis le maintien dans la compétition «classique» de 271 sportifs russes ayant été blanchis des accusations de dopage, l'institution chargée de l'organisation des Jeux paralympiques a donc choisi de priver de ceux-ci la totalité de l'équipe de Russie.

Le rapport du juriste canadien Richard McLaren pour le compte l'Agence mondiale antidopage (AMA), qui a motivé ce choix, dénombre 35 cas de dopage parmi les athlètes russes ayant participé à des disciplines paralympiques entre 2012 et 2015.

Outre l'exploitation de ce document, la direction du CIP a consulté à de nombreuses reprises Richard McLaren avant de prendre sa décision, rencontrant même celui-ci à Bonn (Allemagne) la semaine dernière afin de finaliser son annonce sur le sort des athlètes paralympiques russes.

Les accusations de l'AMA à l'encontre de la Russie se fondent notamment sur le témoignage de l'ancien chef du laboratoire anti-dopage de Moscou, Grigory Rodchenkov, qui a fui aux Etats-Unis peu après l'explosion du scandale, et a déclaré dans une interview au New York Times publiée en mai 2016 qu'il existait en Russie un système de dopage étatique généralisé. Il a notamment prétendu, sans apporter aucune preuve, que des dizaines d’athlètes russes avaient fait partie d’un programme gouvernemental de dopage mis en place à l'occasion des Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi.

Le rapport de l'AMA a notamment été contesté par le journal The Australian, qui a accusé l'organisation d’amplifier le scandale de dopage contre la Russie. Le média australien affirme, en se basant sur le témoignage d’un responsable de l’industrie du sport, que l'AMA aurait appuyé ses décisions sur des informations «détruites, dissimulées ou altérées» concernant environ 170 athlètes russes.

La Fifa aussi lance une enquête sur la Russie

A cette affaire est venu s'ajouter, mercredi 3 août, l'annonce officielle par la Fédération internationale de football (Fifa) d'une enquête sur 11 footballeurs russes soupçonnés de dopage. Aucun d’entre eux n’appartient à l’équipe nationale, mais certaines voix réclament déjà l’annulation de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Lire aussi : JO 2016 : l'écologie à l'honneur de la cérémonie d'ouverture à Rio (PHOTOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales