La Chine mène des exercices militaires pour se préparer à une guerre moderne «courte et cruelle»

Un navire chinois Source: Reuters
Un navire chinois

La marine chinoise a fait des simulations de guerre à grande échelle en mer de Chine orientale. Ces exercices ont lieu dans un contexte de tensions en Asie en raison des revendications territoriales de la Chine.

Les exercices auxquels ont participé les flottes de la mer de Chine orientale, de la mer du Nord et de la mer méridionale ont mis à l'épreuve les capacités offensives et défensives de la marine chinoise. Les manœuvres ont mobilisé environ 300 navires, des dizaines de chasseurs et des militaires responsables des radars de la défense de la côte, des communications et de la défense électronique, selon le journal The China Times.

«Les exercices ont visé à peaufiner l’intensité, la précision, la stabilité et la vitesse des troupes sous une importante influence électromagnétique», indique le communiqué de la marine en ajoutant : «Une guerre basée sur les technologies d’information est soudaine, cruelle et courte, ce qui requiert l'aptitude à être rapidement prêt pour le combat et la capacité à frapper efficacement».

Le ministère chinois de la Défense a qualifié les exercices de «routine» et prétend qu'ils ne visaient aucune tierce partie spécifique. Néanmoins, les manœuvres se déroulent dans un contexte de tensions en Asie du Sud-Est après que le Tribunal international d’arbitrage a rejeté, le mois dernier, les revendications chinoises territoriales en mer de Chine méridionale. Pékin a rejeté la décision de la Cour permanente d'arbitrage de La Haye, la qualifiant de «gaspillage de papier».

Lire aussi : Iles Paracels : la décision de La Haye «intensifiera les conflits» et «la confrontation»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales