Un soldat américain aurait été tué au Yémen selon des rebelles houthis

Un soldat américain aurait été tué au Yémen selon des rebelles houthis Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Publiant des preuves recueillies sur le terrain, le groupe rebelle Houthi Ansarullah a affirmé par le biais de son agence de presse qu'un soldat américain avait été tué alors qu'officiellement, les Etats-Unis ne sont pas impliqués dans les combats.

Un soldat américain aurait été tué au Yémen selon des rebelles houthis© Capture d'écran PressTV.ir

Le site d'information Ansarullah.com du groupe rebelle houthi a publié le 29 juillet la photo d'un passeport américain et d'un certificat de naissance appartement à un certain Tyler Nathaniel Caldwell, visiblement originaire de Floride. Les circonstances de sa mort ne sont pas précisées.

Un soldat américain aurait été tué au Yémen selon des rebelles houthis© Capture d'écran PressTV.ir

Pour le mouvement Houthis, en guerre avec l'Arabie saoudite, il s'agit d'une preuve témoignant de la présence active des Américains au Yémen. Le Pentagone a toujours nié son implication dans les combats, affirmant qu'il n'avait pas de troupes au sol et que seule une poignée de conseillers étaient présents sur place afin de soutenir les forces yéménites et celles de la coalition dirigée par Ryad contre les mouvements rebelles. Le Pentagone affirme que les forces américaines déployées au Yémen ont pour but de combattre Al-Qaïda.

Selon le Washington Post, l'armée américaine fournit du renseignement, un soutien médical et maritime aux forces de la coalition, assure des vols de surveillance et des missions de ravitaillement en vol, jouant ainsi un «rôle discret mais léthal» au Yémen grâce à ses ventes d'armes aux Saoudiens

Le Yémen se déchire depuis septembre 2014 et le début de la rébellion houthie contre le pouvoir en place. Les rebelles contrôlent encore Sanaa et une bonne partie du nord du pays, malgré l’intervention militaire d'une coalition de pays arabes dirigée par l’Arabie saoudite.

Le conflit a fait plus de 6400 morts depuis mars 2015 et provoqué le déplacement de 2,8 millions de personnes, selon l’ONU.

LIRE AUSSI : Menacée par Riyad, l'ONU retire l'Arabie de la liste des pays violants les droits des enfants

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix