Maroc : la plus vaste opération antiterroriste du pays permet l'arrestation de 52 militants de Daesh

Source: AFP

Le Maroc a annoncé le 27 juillet avoir procédé à une opération antiterroriste de grande ampleur ayant permis la capture de 52 militants de l'Etat islamique et de déjouer plusieurs projets d'attentats qui devaient frapper le pays.

Le Maroc continue sa traque aux soldats de l'Etat islamique. Lors de la plus importante opération antiterroriste de l'histoire du pays, une cinquantaine de militants de l'organisation terroriste ont été arrêtés, des projets d'attentats ont été déjoués, des armes et du matériel destiné à la fabrication de bombe ont été saisis.

Selon un communiqué du ministère marocain de l'Intérieur, les terroristes souhaitaient créer une province de l'Etat islamique au Maroc. Ils avaient l'intention d'assassiner des militaires et des touristes et de procéder à des attentats contre les institutions marocaines et différentes manifestations culturelles.

Depuis 2013, le Maroc mène une lutte féroce contre les partisans de l'Etat islamique présents sur son territoire : 38 cellules de Daesh auraient ainsi déjà été neutralisées. 

Des centaines de combattants marocains, tunisiens et algériens ont rejoint l'organisation djihadiste en Irak et en Syrie. Un certain nombre d'entre eux rentrent dans leurs pays d'origine pour créer de nouveaux réseaux djihadistes.

Le Maroc a été, à de nombreuses reprises, la cible du terrorisme islamiste, notamment en 2011 à Marrakech, où une bombe avait explosé dans un café et tué 15 personnes, dont de nombreux étrangers.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales