Un avion de l'armée de l'air indienne disparaît avec 29 personnes à bord

Un avion de l'armée de l'air indienne disparaît avec 29 personnes à bord © Capture d'écran du site Defense Industry Daily
Un avion AN 32 de l'armée de l'air indienne

L’avion, qui a décollé à 8h30 (heure locale) du matin de Chennai, effectuait un trajet régulier avec des membres de l’armée de l’air à bord.

L’appareil de l’armée de l’air indienne AN-32, parti de Chennai en direction de Port Blair, a disparu avec 29 personnes à bord.

«Une opération de recherches est en cours. L'avion a décollé à 8h30 et devait atterrir à 11H30 à Port Blair», capitale du territoire, a déclaré un porte-parole de l'armée.

La marine, l’armée de l’air et les garde-côtes ont lancé une importante opération de recherche pour retrouver l’appareil dans la baie du Bengale.

Le dernier contact avec l'appareil, qui transportait pour l'essentiel du personnel militaire et six membres d'équipage, a été établi une quinzaine de minutes après le décollage.

Plus de détails à venir...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»