Brésil : la police stoppe un groupe terroriste deux semaines avant les Jeux de Rio

Source: Reuters

La police brésilienne a arrêté des membres d'un groupe soupçonnés de préparer des attentats, selon une source du ministère brésilien de la Justice dans une opération antiterroriste d'envergure. Le terrorisme semble bien menacer les Jeux olympiques.

Alors que le Brésil n'était pas une cible traditionnelle du terrorisme, avec l'événement planétaire des Jeux olympiques qui se dérouleront à Rio du 5 au 21 août, les choses changent et la menace djihadiste se matérialise.

Selon le ministre brésilien de la Justice, Alexandre de Moraes, 10 membres d'un groupe de jeunes, tous brésiliens dont un mineur, ont été appréhendés car ils planifiaient des attaques terroristes pendant les Jeux olympiques qui se dérouleront à Rio. Certains avaient prêté allégeance à Daesh par internet, a encore souligné le ministre.

Les forces de l'ordre brésiliennes sur la brèche

Les services de renseignements brésiliens ont déclaré enquêter sur toutes les menaces terroristes, après qu'un groupe islamiste brésilien, Ansar al-Khiafah Brazil, a prêté allégeance à Daesh. Le groupe inconnu jusque-là, aurait déclaré suivre le leader de l'Etat Abu Bakr al-Baghdadi, «calife» autoproclamé de Daesh.

Après l'attentat de Nice, les autorités brésiliennes ont tiré les leçons d'un tel événement et renforcé leurs propres mesures de sécurité mises en place pour les Jeux de Rio en augmentant le nombre de points de contrôle et les barrages routiers, ainsi que les périmètres de sécurité.

Evénement à haut risque, les Jeux olympiques d’été de Rio de Janeiro feront l’objet d’une sécurité maximale. Les services de renseignement brésiliens sont sur la brèche, alors que quelques jours auparavant, Daesh avait lancé un appel aux Brésiliens afin de recruter des membres qui seraient prêts à participer à des opérations, au moyen de «Telegram», une application de messagerie instantanée. Un centre antiterroriste réunissant des forces internationales sera chargé de veiller sur les centaines de milliers de personnes attendues dans la capitale brésilienne du 5 au 21 août.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales