L'ancien président égyptien Mohamed Morsi condamné à mort pour espionnage

Mohamed Morsi© Stringer Egypt Source: Reuters
Mohamed Morsi

La justice égyptienne a condamné à mort l’ex-président Mohamed Morsi, qui avait pris le pouvoir suite à un coup d’Etat, pour espionnage. Le verdict sera transmis au Moufti du pays et une décision finale sera prise le 2 juin.

Mohamed Morsi était jugé pour espionnage et pour des évasions de prison dans des affaires différentes. En avril dernier, il avait été condamné à 20 ans de prison pour incitation à la violence contre les manifestants.

La Cour demande également la peine de mort pour le chef de l’organisation «Frères musulmans» Khairat el-Shater pour avoir ourdi un complot avec des groupes d’activistes étrangers.

En 2011, l’avènement du «Printemps arabe» a provoqué l’éviction du président Hosni Moubarak qui dirigeait le pays depuis 1981 et plongé l’Egypte dans le chaos. Lors de cette révolution dirigée par les Frères musulmans, environ 1 000 personnes ont été tués et plus 6 000 ont été blessées.

Mohamed Morsi, proche des Frères musulmans, a succédé Hosni Moubarak mais fut destitué en juin 2013 par celui qui était alors le commandant de l’armée, le général Abdel Fattah al-Sisi, et qui occupe aujourd’hui la fonction suprême.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales