John Kerry à Moscou : une cravate porte-bonheur ? (EN IMAGES)

© RT France Source: Sputnik

En 2016, John Kerry s’est déplacé à Moscou deux fois, en mars et en juillet, pour rencontrer Sergueï Lavrov et Vladimir Poutine. Des coïncidences surprenantes ont marqué les deux visites...

Comme on le voit sur les photos prises en juillet et en mars 2016, John Kerry a pu penser que la cravate de couleur pêche lui apporterait le succès. Impossible de savoir ce qui l'a poussé à ce raisonnement... Serait-ce le sourire chaleureux de Vladimir Poutine, les yeux sur la cravate de son collègue ?

© RT France Source: Sputnik

Lire aussi : Lavrov et Kerry déposent des fleurs devant l'ambassade de France à Moscou (VIDEOS)

Le mystère ne s'arrête pas là : pour les deux cérémonies de signatures de documents officiels après les pourparlers, deux dossiers identiques ont été présentés à John Kerry.

© RT France Source: Sputnik

Lire aussi : Poutine taquine Kerry et sa valise

Aussi, peu de choses ont apparemment changé dans les relations entre les deux hommes politiques en ces cinq mois : on lit tout dans le regard du président russe. Ces images ont-elles été prises le même jour ? C'est ce qu'on pourrait penser si ce n'est que Vladimir Poutine a, lui, misé sur une cravate différente en juillet.

© RT France Source: Sputnik

Lire aussi : Steinmeier et Kerry se sont rendus indépendamment à Moscou après les attentats à Bruxelles

Mais si vous commencez à douter de la variété de la sélection de cravates dans la garde-robe de M. Kerry, rassurez-vous : la couleur pêche serait simplement la dernière tendance. Elle en a d'ailleurs remplacé une autre, pas moins remarquable : en visite à Moscou en mai 2013 et en décembre 2015, le chef de la diplomatie américaine avait choisi deux fois la cravate bleue.

© RT France Source: Sputnik

Lire aussi : Kerry à Moscou pour aborder la question de la transition politique en Syrie avec Lavrov et Poutine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales