Angleterre: Le Nord bientôt écossais?

Angleterre: Le Nord bientôt écossais?© google maps
La frontière que souhaiteraent voir les signataires de la pétition

Une pétition demande le rattachement de régions du Nord de l'Angleterre à l'Ecosse.

Au Royaume-Uni, une pétition visant à rattacher une partie du Nord de l'Angleterre à l'Ecosse dans le cas où cette dernière obtenait son indépendance a récolté en quelques jours plus de 25 000 signatures, ainsi que des milliers de messages sur Twitter (#TakeUswithYouScotland).

Les régions concernées sont le Yorkshire et la Cumbria, mais aussi les grandes villes des Midlands du Nord, Birmingham, Liverpool, Sheffield, Newcastle et Hull.

En effet, un grand nombre d'habitants du Nord de l'Angleterre ne feraient plus confiance aux partis politiques du Royaume-Uni. Selon eux, les Conservateurs ne feraient rien pour endiguer le chômage et la désindustrialisation tandis que les réponses des Travaillistes à la politique d'austérité seraient trop faibles et inefficaces. Toujours sur Twitter, des Ecossais ont amicalement répondu à leurs amis anglais qu'ils étaient prêts à les accueillir au sein de leur territoire: Come, you are welcome [Venez, vous êtes les bienvenus].

Si cette requête devenait réalité, une nouvelle frontière pourrait ainsi voir le jour. Celle-ci s'étalerait de Chester dans l’ouest à Sheffield dans l’est. Ainsi, les villes de Manchester, Liverpool, Leeds, Newcastle et toutes les autres agglomérations du Nord de l’Angleterre pourraient passer sous la gouvernance d'Edimbourg et ainsi intégrer «La Nouvelle Ecosse» [New Scotland].

Rappelons qu'Ecossais et Anglais du Nord redoutent également une sortie de l'Union européenne, si le référendum une majorité de la population répondait favorablement au référendum que le Premier ministre David Cameron a promis d’organiser.

Le succès remporté par cette pétition se produit au moment même où le Parti national écossais (SNP) – qui se prononce pour une sortie de l’Ecosse du Royaume-Uni – a été plébiscité lors des législatives du 7 mai dernier.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»