Etats-Unis : Obama nomme «monument national» un site symbolique des droits LGBT

© Mark Kauzlarich Source: Reuters

Haut lieu de mémoire des mouvements LGBT, le site de Stonewall, à New York, a été déclaré «monument national» par le président américain, vendredi 24 juin.

Le site ainsi nommé, situé dans le quartier de Greenwich Village. Il englobe le bar «Stonewall Inn» et ses environs, sur une surface d'environ trois hectares.

L'établissement est perçu en Amérique comme un symbole de la lutte pour les droits des minorités sexuelles : c'est ici que le 28 juin 1969, des émeutes avaient éclaté à la suite d'une descente de police visant à faire appliquer une loi qui interdisait, alors, la vente d'alcool aux personnes homosexuelles. Des manifestations et affrontements avec la police s'étaient multipliés les jours suivants et, un an plus tard, les «gay prides» de New York, Los Angeles, San Francisco et Chicago étaient nées.

La portée symbolique de ce site a été préservée jusqu'à aujourd'hui : c'est là que se sont rassemblées, à New York, des milliers de personnes souhaitant rendre hommage aux victimes de la boîte gay d'Orlando, le 12 juin dernier. Vendredi 24 juin, le «Stonewall Inn» était encore recouvert de drapeaux, de fleurs et de bougies commémoratives, comme en témoigne cette publication d'un internaute :

En faisant du site de Stonewall un monument national officiel, Barack Obama réalise une première historique en Amérique, comme il l'a rappelé dans un Tweet :  «Stonewall sera notre premier monument national racontant l'histoire de la lutte pour les droits LGBT» :

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales