L'Irak menace de poursuivre en justice Israël pour la destruction de l'un de ses réacteurs nucléaire

Humam Hamoudi Source: Reuters
Humam Hamoudi

L'Irak menace de poursuivre Israël en justice pour avoir bombardé le réacteur nucléaire «Osirak» en 1981. Ce réacteur officiellement, à vocation civile, inquiétait les autorités israéliennes qui l'on détruites lors de l'opération militaire «Opéra».

«l'Irak est déterminé à poursuivre Israël en justice pour avoir bombardé le réacteur nucléaire et forcera l'Etat hébreu à payer des réparations pour cette attaque» a déclaré le vice-président du Parlement irakien Humam Hamoudi. «Le ministère des Affaires étrangères et la commission parlementaire des relations étrangères devraient promouvoir cette question au niveau international et attirer l'attention sur elle, à la lumière du 35e anniversaire de l'attaque israélienne contre le réacteur nucléaire» a-t-il ajouté. 

Les autorités irakiennes demandent aussi des réparations financières pour la frappe aérienne de l'armée israélienne. Mais pour poursuivre l'Etat hébreu devant la justice Internationale, l'Irak devra s'&assurer un soutien international, notamment des Etats membres du Conseil de Sécurité de l'ONU.

En 1976, l'Irak avait acheté à la France le réacteur nucléaire «Osirak». Celui-ci devait servir à des fins de recherches scientifiques mais les autorités israéliennes suspectaient l'Irak de l'utiliser à a des fins militaires, notamment pour l'acquisition d'armes de destruction massive. Une opération aérienne  surprise fut mise alors sur pieds pour détruire le réacteur en Irak avant la fin de la construction, en juin 1981.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales