Le leader des travaillistes Ed Miliband poussé à la démission après sa déroute électorale

Le leader des travaillistes Ed Miliband poussé à la démission après sa déroute électorale© Darren Staples Source: Reuters
Ed Miliband
Suivez RT France surTelegram

Le parti travailliste a fait savoir qu'il forcerait Ed Miliband à quitter son poste de président du parti après la déroute de ce dernier lors des élections générales britanniques du 7 mai.

«Ed doit démissionner. Tout le monde le comprend», ont déclaré des représentants travaillistes au New Statesman.

Dans un discours télévisé, Ed Miliband s'est excusé pour «une nuit très décevante et difficile pour le parti travailliste». Il a aussi insinué qu'il quitterait son poste avant vendredi prochain.

Les travaillistes ont subi une défaite humiliante en Ecosse après que le Parti national écossais  a gagné 56 de 59 sièges disputés. Ed Balls, surnommé le Chancelier de l’ombre figure parmi les Travaillistes qui ont perdu leur siège.

A la surprise générale, et contrairement aux sondages préélectoraux qui donnaient les Travaillistes et les Conservateurs au coude à coude, ces derniers ont remporté une victoire très nette. Selon les estimations, le parti du Premier ministre sortant David Cameron gagnerait un total de 323 sièges, un nombre qui lui garantirait la majorité des sièges de la Chambre des communes.

Si chez les Travaillistes, Ed Milliband a annoncé qu’il quitterait la direction du parti d’ici le 15 mai, la secrétaire de l’intérieur de l’ombre Yvette Cooper, le secrétaire de la santé de l’ombre Andy Burnham, le secrétaire de la justice de l’ombre Dan Jarvis, le ministre de la santé de l’ombre Liz Kendall et le secrétaire commercial de l’ombre Chuka Umunna aiguisent déjà leurs couteaux pour lui succéder.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix