Poutine gracie deux Ukrainiens détenus pour terrorisme pour des raisons «humanitaires»

Source: Sputnik

Le président russe Vladimir Poutine a gracié deux citoyens ukrainiens, Iouri Solochenko et Guennadi Afanasiev, arrêtés en Russie pour espionnage et terrorisme, pour des raisons humanitaires, a fait savoir le Kremlin dans un communiqué.

Le décret de Poutine sur les grâces présidentielles entre en vigueur dès la date de signature, a précisé le Kremlin.

Plus tôt dans la journée, le président ukrainien, satisfait de la libération de ses compatriotes, a tweeté : «Au bout du compte, Iouri Solochenko et Guennadi Afanasiev sont déjà montés à bord d’un avion ukrainien, se dirigent de Moscou vers l’Ukraine».

Entretemps, un avion russe a décollé de la capitale en direction de l’Ukraine. Selon une source d’Interfax, on s’attend à ce que des citoyens russes condamnés en Ukraine rentrent par cet avion, en échange de Iouri Solochenko et Guennadi Afanasiev.

Des informations rapportant que la Russie libérerait les deux hommes accusés de terrorisme et d’espionnage sont initialement apparues jeudi dans les médias ukrainiens.

Iouri Solochenko, âgé de 73 ans, a été arrêté par le service de sécurité russe (FSB) en août 2014 au moment où le conflit dans l’est de l’Ukraine a éclaté. Selon l’agence d’information TASS, il avait essayé de faire passer en contrebande des composants du système de missiles russe S-300 en dehors du pays.

Aujourd’hui retraité, Iouri était directeur de l’usine Znamia en Ukraine qui produisait des éléments pour systèmes de missile jusqu’à sa retraite en 2010. Il a été condamné par un tribunal de Moscou à six ans de réclusion dans une colonie pénitentiaire à régime sévère, sous le chef d’accusation d’espionnage en octobre 2015. L’homme a reconnu sa culpabilité. Son avocat a ensuite indiqué que son client avait l’opportunité d’être extradé en Ukraine.

Agé de 25 ans, Guennadi Afanasiev a été arrêté dans la capitale de la Crimée, Simferopol. Soupçonné d’être membre d’une organisation terroriste affiliée à Secteur droit, groupe armé d’extrême droite. Il a admis les faits et s’est dit prêt à coopérer. Le FSB a ensuite indiqué que le groupe préparait des attaques terroristes sur la péninsule de Crimée.

Gennady Afanasyev© Source : wikipedia
Gennady Afanasyev

En décembre 2014, Guennadi Afanasiev a été condamné par un tribunal moscovite à sept ans de prison pour avoir préparé des attaques en Crimée.

On ne sait pas encore quels citoyens russes détenus en Ukraine seront échangés. Les sources des médias ukrainiens indiquent que ce pourrait être des personnes arrêtées lors des événements tragiques d’Odessa, en mai 2014.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales