Euro 2016 : le Kremlin demande aux supporteurs russes de ne pas répondre aux provocations

Les violences se sont poursuivies tard dans la nuit de samedi à dimanche à Marseille en marge de la rencontre entre la Russie et l'Angleterre pour l'Euro 2016 Source: Reuters
Les violences se sont poursuivies tard dans la nuit de samedi à dimanche à Marseille en marge de la rencontre entre la Russie et l'Angleterre pour l'Euro 2016

Les autorités russes ont vivement condamné mardi les violences «absolument inadmissibles» perpétrées par des hooligans, notamment russes, à Marseille samedi en marge du match Russie-Angleterre de l'Euro-2016.

«Nous ne pouvons qu'appeler nos supporters à ne pas réagir aux provocations, quelles qu'elles soient.» Cette déclaration de Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, était attendue. Depuis le carnage provoqué samedi à Marseille par des supporteurs anglais, russes et des locaux en marge de la rencontre entre la Russie et l'Angleterre, les différentes chancelleries concernées s'expriment. 

C'est désormais chose faite pour la Russie qui a qualifié les violences d'«évidemment absolument inadmissibles». Plusieurs fans russes étaient toujours retenus dans la ville de Mandelieu (sud de la France) mardi aux alentours de 12h après que leur bus eut été arrêté par la gendarmerie. Plusieurs d'entre eux sont retenus et attendent d'être expulsés du territoire français. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales