La Gay Pride de Los Angeles a eu lieu malgré l'arrestion d'un homme armé en route pour l'événement

© David McNew Source: Reuters

Quelques heures après la fusillade dans une boîte de nuit gay à Orlando et l'arrestation d'un homme armé qui voulait «nuire à la Gay Pride» de West Hollywood, l'événement s’est déroulée comme prévu sur Santa Monica boulevard, dimanche 13 juin.

«Si on annulait la Gay Pride, on laissait la haine gagner», a confié un participant à un de nos confrères du 20 Minutes. Les membres et sympathisants de la communauté LGBT n’ont «pas hésité une seconde» à venir défilé.

En marge du défilé, les forces de l’ordre étaient néanmoins très présentes, notamment après l’arrestation d’un homme armé de «trois fusils d’assaut, de chargeurs et de munitions de haute capacité (…) ainsi qu’un seau de 19 litres contenant des produits chimiques susceptibles d’être utilisés pour créer un engin explosif artisanal».

Le maire de Los Angeles s’est joint en personne à la parade, et a défilé à côté du chef de la police de la ville en portant un drapeau arc-en-ciel et un panneau «We love Orlando». Au cours de l’événement, le maire s’est adressé à la foule et a rappelé aux participants : «Nous sommes ici pour défiler, célébrer et nous recueillir», appelant chacun d’entre eux «à serrer quelqu’un dans [ses] bras» en l’honneur des victimes.

Les réseaux sociaux prient pour Orlando

Partout dans le monde, les internautes envoient leurs prières en soutien à la ville d’Orlando, la tendance des hashtags #PrayFor se développe et des messages d’amour et de paix inondent la toile :

«Préférez l’amour à la haine. Préférez l’amour à la violence… Préférez l’amour à tout», ou encore «l’amour doit vaincre la haine», alors que d’autres internautes s’avouent «choqués» et «attristés».

Enfin, dans plusieurs grandes villes du mondes, des milliers de personnes se sont rassemblées :

D’autres internautes, moins tendres, dénoncent un certain laxisme de l’administration d’Obama à l’égard des mesures prises pour assurer un meilleur contrôle des armes aux Etats-Unis.

Lire aussi : Ce que l’on sait sur le tireur de la boîte gay d’Orlando

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales