Arrêté en possession d'armes en Californie, un citoyen américain voulait «nuire à la Gay Pride»

Arrêté en possession d'armes en Californie, un citoyen américain voulait «nuire à la Gay Pride»© Jonathan ALcorn Source: Reuters

Après la fusillade dans un club gay qui a coûté la vie à 50 personnes en Floride, la police californienne a annoncé avoir arrêté un homme muni d’armes et d’explosifs à Santa Monica. Le suspect a déclaré qu’il allait au festival gay de Los Angeles.

Très tôt dans la matinée du 12 juin, la police californienne a reçu un appel concernant une voiture mal garée dans le quartier de Santa Monica, à Los Angeles. Arrivées sur place, les forces de l’ordre l’ont fouillée et y ont trouvé des armes à feu et des matériaux entrant dans la composition de bombes artisanales.

Lors de son interpellation, le propriétaire de la voiture a déclaré qu’il se dirigeait à la Gay Pride de Los Angeles.

En fouillant le véhicule, la police a trouvé «trois fusils d’assaut, ainsi que des chargeurs et des munitions de haute capacité», a déclaré le lieutenant Saul Rodriguez, ajoutant que «les officiers avaient également découvert un seau de 19 litres contenant des produits chimiques susceptibles d'être utilisés pour créer un engin explosif artisanal».

Il voulait «nuire à la Gay Pride»

Selon les autorités américaines, l'homme interpellé est James Howell, un citoyen américain de l'Indiana, âgé de 20 ans. Jacqueline Seabrooks, chef de la police de Santa Monica, a expliqué sur Twitter que James Howell aurait déclaré à un officier «vouloir nuire au festival de la Gay Pride».

Une porte-parole du FBI a par ailleurs confirmé à l'AFP «enquêter sur l'arrestation», en collaboration avec la police de Santa Monica.

«Tout lien possible en relation avec cette individu et la Gay Pride [dans la ville de] West Hollywood est en cours d’enquête par le Federal Bureau of Investigation», peut-on lire dans un communiqué diffusé par le département du shérif.

Le citoyen américain est détenu tout en étant libérable contre une caution de 500 000 dollars en attendant sa mise en accusation, mardi 14 juin. 

Lire aussi : Ce que l’on sait sur le tireur de la boîte gay d’Orlando

Cette année, la parade annuelle de la Gay Pride a réuni 400 000 personnes à Los Angeles.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»