Philippines : le président incite ses concitoyens à tuer eux-mêmes les trafiquants de drogue

Source: AFP

Le nouveau président Philippin Rodrigo Duterte aime les déclarations choc. Lors d'un meeting organisé ce samedi 4 juin, il a appelé les Philippins à aider le gouvernement dans sa guerre contre les trafiquants, quitte à se faire justice eux-même.

«Joignez-vous à nous, appelez la police quand cela est nécessaire, ou même si vous avez une arme, faites le travail vous-même, vous avez mon soutien !», a déclaré Rodrigo Duterte à propos de la lutte contre le trafic de drogue que mène son gouvernement. Le nouveau président des Philippines a encouragé son auditoire à tuer les trafiquants, dans un meeting retransmis à la télévision nationale. Alors qu'il célébrait sa victoire à l'élection présidentielle le mois dernier, Rodrigo Duterte a assuré que les Philippins qui participeront à la lutte contre la drogue «seront récompensés».

Rodrigo Duterte a été surnommé par les médias le «Trump d'Asie» ou encore «le Trump philippin». En effet, on trouve chez lui le même goût pour la provocation que chez le magnat américain. La criminalité et la corruption avaient été au cœur des débats lors de la campagne présidentielle, dans ce pays de 99 millions d'habitants et composé de près de 80 îles. Rodrigo Duterte a multiplié les menaces envers les trafiquants, et a promis aux électeurs des solutions radicales.

«Je ne suis qu'un Philippin ordinaire. Je n'ai pas de quoi être fier, excepté quand je suis en colère contre ces fils de p..., je vais vraiment les tuer. C'est ma spécialité», avait-t-il déclaré lors d’un meeting de campagne à propos des criminels. 

«Lorsque je serai président, je donnerai l’ordre aux policiers et aux militaires de traquer ces gens et de les abattre», a régulièrement répété Duterte. «Tuez les tous, ces enculés !», avait-il scandé lors d’une réunion publique à Lingayen en mars. Dans cette même ville, il avait promis de tuer 100 000 criminels et de jeter leurs cadavres dans la baie de Manille afin «d’engraisser les poissons». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales