Armée syrienne, Kurdes, rebelles… L’étau se resserre autour de Daesh dans la province de Raqqa

Omar Sanadiki Source: Reuters
Omar Sanadiki

L’armée syrienne soutenue par Moscou avance dans la province de Raqqa après avoir défait Daesh dans une bataille vendredi. L’offensive coïncide avec la pression exercée par les forces kurdes et rebelles sur les terroristes en Syrie.

Les troupes loyales au président Bachar el-Assad avancent rapidement sur Raqqa, après leur victoire sur les combattants de Daesh au carrefour de Zakiyah, zone stratégique à la frontière entre les provinces de Hama et de Raqqa, a rapporté Al-Masdar News sur le terrain.

Les forces syriennes ont réussi à reconquérir plus de 35 kilomètres de terrain sur la route menant vers Raqqa en seulement deux jours. En conséquence de cette percée militaire, l’armée syrienne et les groupes armés progouvernementaux ont libéré le village d’Abu Al-Allaj.

Selon le journal d’information al-Akhbar, l’objectif de l’offensive de l’armée syrienne, qui est soutenue par la Russie, c’est d’atteindre Tabqa, qui se trouve à 50 kilomètres à l’Est de Raqqa. Tabqa est aux mains des terroristes de Daesh depuis 2014, empêchant les troupes syriennes de pénétrer dans la province de Raqqa.

Bientôt le coup de grâce ?

Plus tôt dans la semaine, l’armée syrienne a annoncé qu’elle lancerait une offensive vers Deir ez-Zor ou Raqqa, sans livrer plus de détails sur l’opération, a rapporté Reuters.

Entretemps, les avions russes ont intensifié leurs frappes sur les cibles de Daesh près de la frontière turco-syrienne, coupant la contrebande de pétrole qui représente la principale source de financement des terroristes. Une vidéo publiée par le ministère de la défense russe cette semaine a montré des bombardiers Su-34 détruire une usine de raffinage de pétrole occupée par Daesh dans la ville de Ra's al-Ayn.

Les milices kurdes de l’YPG ensemble avec les Forces démocratiques syriennes (SDF), soutenues par les frappes américaines, poursuivent leur offensive dans la ville centrale de Al-Thawrah et dans ses alentours. Selon l’Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) environ 28 villages se trouvent déjà sous le contrôle des SDF.

Plus tôt on a rapporté que la coalition internationale menée par les Etats-Unis a parachuté des munitions et des armes destinées aux rebelles syriens luttant contre Daesh près de la ville de Marea, dans la province d’Alep. La zone a connu récemment de violents affrontements entre les militants soutenus par Washington et les terroristes de Daesh.

Lire aussi : Daesh développerait des armes chimiques et les testerait sur ses prisonniers

Vendredi, la marine américaine a touché es cibles de Daesh en Syrie et en Irak depuis la Méditerranée, dans leur première frappe aérienne lancée depuis la mer depuis la guerre d’Irak.

Ce qui apparait être une offensive décisive contre Daesh en Syrie coïncide avec l’opération irakienne visant à reprendre Falloujah, le bastion du groupe terroriste en Irak. Tandis que l’offensive a été enrayée par l’utilisation de dizaines de milliers des civils en tant que bouclier humain par Daesh, les sources indiquent que Bagdad est confiant que la ville sera reprise «dans la semaine à venir».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales