Raqqa, Moussoul, Falloujah : Daesh attaqué de tous les côtés

Source: Reuters

Ces dernières semaines, face à des offensives préparées par des troupes gouvernementales et non-gouvernementales en Irak ainsi qu’en Syrie, les combattants de Daesh ont été forcés d’abandonner des territoires.

Au moins 12 villages libérés près de Raqqa, la «capitale syrienne de Daesh»

Les forces démocratiques syriennes (FDS), alliance arabo-kurde, poursuivent leur offensive dans la ville centrale de Al-Thawrah et dans ses alentours. Lors de ces seules dernières 24 heures, d’après les déclarations des autorités, au moins 12 villages avaient déjà été libérés. Les soldats précisent qu’ils se sont aussi emparés d’armes, notamment de deux lance-roquettes et douze kalachnikovs.

La zone d’Al-Thawrah se trouve à 40 kilomètres à l'ouest de Raqqa. En 2014, les terroristes de Daesh y avaient pris la base aérienne de l'armée syrienne et proclamé la fondation de leur capitale en Syrie.

Lire aussi : L'armée syrienne prépare une offensive sur le principal bastion de Daesh

Palmyre : un atelier de production de bombes détruit

Le soir du 30 mai, l’armée syrienne, avec le support aérien de la Russie, a libéré un village près du champ de gaz d'Ash Shaer, dans la province syrienne de Homs.

«Lors de l’opération militaire, on a retrouvé et détruit un atelier de production de bombes avec 54 pièges explosifs, 20 ceintures et des composants explosifs», a expliqué un soldat sous couvert de l'anonymat à l’agence russe RB.

Lire aussi : Syrie : 150 corps découverts dans une fosse commune à Palmyre

Par ailleurs, après la fuite des terroristes, les soldats de l’armée syrienne ont retrouvé un hôpital où, d’après les témoignages, les terroristes se livraient au trafic des organes de leurs prisonniers.

Mossoul : les Kurdes frappent Daesh

Les forces kurdes des Peshmergas et de Zéravani, équipées de chars T-55, ont lancé une vaste offensive à l’est de Mossoul et libéré au moins dix villages irakiens.

Selon le communiqué, 140 djihadistes ont été tués et 14 voitures piégées détruites au cours de cette opération de deux jours. En ce qui concerne les pertes kurdes, quatre Peshmergas ont été tués et 34 blessés.

Lire aussi : Les Kurdes attaquent Raqqa, le bastion de Daesh (VIDEO)

Les Irakiens entrent dans le centre de la capitale irakienne de Daesh, Falloujah

L’opération aux abords de Mossoul s’est déroulée en même temps qu’une offensive majeure des forces irakiennes contre Falloujah. A l’heure actuelle,les forces irakiennes ont réussi, pour la première fois, à pénétrer dans la ville, aux mains de Daesh depuis janvier 2014, et à s’emparer d’un commissariat. Au regard de sa position géographique -elle se trouve seulement à 50 kilomètres de Bagdad - Falloujah reste l’un des villes les plus importantes à avoir été prises par Daesh.

L’assaut a été lancé par les forces antiterroristes irakiennes, avec l’aide de la coalition internationale, des soldats de l’armée irakienne et des milices chiites proches de l’Iran. Au total, des dizaines de milliers de combattants ont été mobilisés. Les combats acharnés se poursuivent depuis semaines. Le 31 mai, les terroristes de Daesh ont déclaré avoir capturé des centaines de familles pour les utiliser comme boucliers humains.

Pour le moment, environ 50 000 civils seraient toujours piégés à Falloujah. Depuis plusieurs mois, ils manquent de nourriture, d’eau potable et de médicaments. Seules 3 700 personnes ont pu quitter les banlieues de Falloujah depuis une semaine.

Lire aussi : Les forces irakiennes mènent des raids contre les positions de Daesh autour de Falloujah (VIDEO)

 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales