Syrie : 150 corps découverts dans une fosse commune à Palmyre

Syrie : 150 corps découverts dans une fosse commune à Palmyre© Omar Sanadiki Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Après la fuite de Daesh, une nouvelle fosse contenant 150 corps affichant des blessures par balle et des traces de torture a été découverte lors d’opérations à Palmyre. Il s ‘agit pour l’heure de la plus importante retrouvée dans l’antique cité.

Travaillant près d’une piste de l’aéroport de Palmyre, un groupe de l’armée syrienne a fait la morbide découverte d’un grand nombre de corps empilés, selon la chaîne de télévision russe LifeNews. Un rapport provisoire affirme que les victimes auraient été blessées ou tuées par balles, mais aussi torturées.

«C’est la seconde grande fosse commune… des plus petites, on en fait la découverte à Palmyre tous les 10 ou 15 jours. C’est le sixième site d’enfouissement à Palmyre mais la seconde fosse commune», a pu expliquer le correspondant de LifeNews Artur Kebekov.

«Tous ces gens ont été exécutés et blessés par balles», a continué le journaliste, pointant la fosse commune, qui semble avoir d’abord été un site dissimulé et non un endroit d’exécutions de masse.

L’armée syrienne a découvert ce site d’enfouissement au sud de l’aéroport, il y a seulement quelques jours, selon l’agence d’information Sana. Il a d’abord été estimé que la fosse ne contenait que 31 corps, dont certains avait été décapités. L’enquête a montré que les victimes avaient été brutalement torturées par Daesh.

La majorité des corps retrouvés sont pour l’heure considérés comme étant des civils. Mais il est probable que certains cadavres sont ceux de combattants de Daesh, des vêtements portés par les terroristes les habillant encore, a précisé le correspondant russe.

L’enquête médico-légale doit définir l’origine de ces individus et établir les circonstances exactes de leur mort.

Palmyre a été capturée par les djihadistes en mai 2015. L’armée syrienne, avec l’appui de l’aviation russe, a réussi à reprendre la ville le 27 mars 2016, un événement considéré comme une victoire et un tournant dans la guerre contre les terroristes en Syrie. Depuis, des chantiers, visant à détruire les fortifications terroristes et à restaurer les sites historiques, ont lieu dans la ville.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix