Escalade de la violence en Libye : un attentat-suicide revendiqué par Daesh tue deux soldats à Syrte

Escalade de la violence en Libye : un attentat-suicide revendiqué par Daesh tue deux soldats à Syrte Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Deux soldats du gouvernement d’union nationale ont été tués et 12 autres blessés dans un attentat-suicide revendiqué par l’Etat islamique, jeudi 2 juin, près de la ville de Syrte, en Libye, a rapporté le service de presse de la garde présidentielle.

L’attaque s’est produite alors que les soldats entraient dans la ville de Syrte appuyés par de l’artillerie lourde et de l'aviation, a confirmé le gouvernement libyen. Les soldats blessés ont été transportés à l’hôpital le plus proche.

Mercredi 1er juin, les terroristes de Daesh avaient piégé quatre voitures, dont deux ont explosé, causant la mort de dix soldats libyens et en blessant 40 autres.

La lutte contre le groupe Etat islamique en Libye a déjà fait plus de 200 morts et 300 blessés dans les rangs des deux camps depuis le début du mois de mai.

Le gouvernement d’union nationale libyen, soutenu par l’ONU, a mis en place une unité de garde présidentielle afin de combattre les terroristes affiliés à l’Etat islamique dans la ville de Syrte, située à environ 450 km à l’est de la capitale de la Libye, Tripoli.

Le service de presse de la garde présidentielle a récemment confirmé que la centrale électrique à l’ouest de Syrtre avait été reprise aux mains des terroristes par les forces du gouvernement d’union nationale.

La violence en Libye n’a cessé de s’accroître depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, soutenu par les pays membres de l'OTAN.

Lire aussi : Le nombre des terroristes de Daesh en Libye aurait doublé en un an

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix