«Priez pour nous» : un texan tue sa compagne et poste une photo sur Facebook

«Priez pour nous» : un texan tue sa compagne et poste une photo sur Facebook © Capture d'écran Twitter
Le tueur, et sa victime
Suivez RT France surTelegram

Un homme qui a été accusé d'avoir assassiné sa petite amie a posté des photos de son corps sur sa page Facebook. Le suspect prétend avoir eu un accord de suicide mutuel avec elle.

Jennifer Streit-Spears, 43 ans, a été poignardée plusieurs fois. Deux photos d'elle et du tueur présumé, Kenneth Alan Amyx, ont été postées sur le réseau social accompagné de la légende «S'il vous plaît, priez pour nous».

La sœur de Jennifer Streit-Spears a immédiatement appelé la police de Plano (Texas) et essayé de contacter Facebook pour retirer les images morbides. «Je leur ai demandé plusieurs fois de les supprimer», a-t-elle déclaré au Daily Dot. «Ils m'ont dit que je pouvais bloquer Jennifer si ce qu'elle postait ne me plaisait pas». Facebook a tout d'abord compris que les photos avaient été postées par la victime. La requête a depuis été satisfaite.

La police, qui a été appelée le 29 mai par des voisins ayant entendu une dispute, est entrée dans l'appartement, découvrant le corps sans vie de la femme, ainsi que l'homme, qui s'était infligé plusieurs coups de couteau.

L'homme a déclaré à la police qu'il avait conclu un pacte de suicide avec sa petite amie mais qu'elle avait eu peur n'avait pas eu la force de le poignarder à son tour après qu'il l'ait frappée. Les amis de la victime ont nié toute envie suicidaire de celle-ci. 

Kenneth Amyx, a été inculpé de meurtre et maintenu en détention après avoir reçu les soins nécessaires à l'hôpital. L'homme était aussi recherché pour des abus sexuels sur des enfants.


Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix