Donald Tusk : «Arrêtez de rêver de l'utopie d'une UE intégrée !»

Source: Reuters

Le président du conseil européen a mis en garde contre les méfaits de trop d'intégration. Pour l'ancien Premier ministre polonais, ceux qui appellent à plus d'intégration ne tiennent par ailleurs pas compte des volontés des peuples.

Très remonté, Donald Tusk a évoqué lundi, lors d'un discours marquant le 40e anniversaire du parti conservateur du peuple européen (EPP) au Luxembourg, sa vision d'une Europe désenchantée.

Evoquant une «utopie d'Europe sans Etats-nations, une utopie de l'Europe sans intérêts et ambitions contradictoires, une utopie de l'Europe d'imposer ses propres valeurs au monde extérieur, une utopie d'une unité euro- asiatique», il a par ailleurs martelé que les hommes  politiques européens affrontaient la réalité avec «toutes sortes d'idées utopiques».

Donald Tusk a également mis en garde quant au fait que, selon lui, plus d'intégration n'était pas la réponse adaptée aux crises que traverse l'UE. 

«Obsédés par l'idée d'une intégration instantanée et totale, nous avons échoué à remarquer que les gens ordinaires, les citoyens européens ne partageaient pas notre euro-enthousiasme. Désabusés par les grandes visions de l'avenir, ils exigent que nous fassions face à la réalité actuelle mieux que nous ne l'avons fait jusqu'à présent» a-t-il déclaré, faisant allusion à la montée des eurosceptiques en Europe. 

Moins d'un mois avant le référendum du Royaume-Uni sur l'adhésion à l'UE, les mots de Donald Tusk sonnent comme ceux d'un augure : «Le spectre d'une rupture hante l'Europe et une vision d'une fédération ne me semble pas être la meilleure réponse» a-t-il conclu, plutôt pessimiste.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales