Israël : un ministre démissionne du nouveau gouvernement, qu'il qualifie «d'extrémiste»

Avigdor Lieberman et Benjamin Netanyahou© Ammar Awad Source: Reuters
Avigdor Lieberman et Benjamin Netanyahou

Le ministre israélien de l'Environnement Avi Gabay a démissionné vendredi pour protester contre la prochaine entrée au gouvernement de l'ultranationaliste Avigdor Lieberman nommé à la tête du ministère de la Défense.

La démission d'Avi Gabay, membre du parti de centre-droit Koulanou, qui a qualifié le gouvernement remanié «d'extrémiste», reflète les dissensions au sein du cabinet de Benjamin Netanyahou. Mais son départ n'aura pas d'impact sur la majorité parlementaire de la coalition de droite, Gabay n'étant pas député.

Le 20 mai, le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon démissionnait du gouvernement de Benjamin Netanyahou, en expliquant sa décision par le fait que «des extrémistes contrôlent le pays». A l'annonce du remaniement du gouvernement, l'ancien Premier ministre et ministre de la Défense Ehud Barak a affirmé que la nouvelle équipe gouvernementale portait en elle les «graines du fascime» et qu'elle devait «être renversée».

Avigdor Lieberman – qui vit dans la colonie illégale de Nikdim – est notamment connu pour ses déclarations choc, comme lorsqu'il avait décrété vouloir «décapiter à la hache» les Palestiniens refusant de prêter allégeance à Israël, ou lorsqu'il avait suggéré la possibilité de jeter à la mer les prisonniers palestiniens.



Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales