La Grèce ferme son espace aérien aux avions libyens : l’opération de l’OTAN est-elle imminente ?

Avion d'Air Libya Source: Reuters
Avion d'Air Libya

Dans le cadre de la préparation d’une opération de l’OTAN en Libye, la Grèce a fermé son espace aérien aux avions libyens pour trois mois, a indiqué une source proche du dossier à l’agence russe RIA Novosti.

D’après la source contactée par RIA Novosti, les régions d’information de vol (FIR) de la Grèce sont fermées à tous les avions libyens, tout comme les FIR italiennes et maltaises.

«C’est lié à la préparation de l’opération de l’OTAN en Libye. Elle peut être lancée dans les jours qui viennent. D’ailleurs, elle a été prévue pour mercredi [25 mai]», a précisé la source.

Lire aussi : les grandes puissances prêtes à armer le gouvernement libyen d'union nationale

Dans le même temps, le journal The Times indique que les forces spéciales britanniques ont déjà été impliquées dans des opérations en territoire libyen au mois de mai. Selon le journal, les militaires britanniques auraient détruit deux camions remplis d’explosifs appartenant à Daesh à l’aide d’un missile dans la ville stratégique de Misrata.

Le commandant militaire libyen Mohammed Durat a confirmé cette information. Il a aussi confié au journal que les combattants de son unité travaillaient conjointement avec des soldats anglais et américains pour empêcher les terroristes d’avancer à Misrata.

Lire aussi : les Etats-Unis ont envoyé deux unités de leurs forces spéciales en Libye

Cette information fait surface alors que le 24 mai, le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a rencontré le Premier ministre italien Matteo Renzi. A cette occasion, le patron de l’OTAN avait souligné que l’Alliance était prête à intervenir en Libye si le nouveau gouvernement d’union nationale le lui demandait.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales