L'explosion d'une usine en Inde fait au moins trois morts et des dizaines de blessés (médias locaux)

© Capture d'écran, vidéo YouTube : Mithil Kalose

Trois personnes sont décédées et 150 ont été blessées dans l'explosion d'une usine de produits chimiques en Inde, selon des médias indiens. L’explosion a été forte au point de souffler les fenêtres dans un rayon de trois kilomètres.

L’incident a eu lieu dans une usine appartenant à l’entreprise Acharya dans la ville de Dombivli, situé à environ 50 kilomètres de la capitale indienne. La ville abrite une population d'1,2 million de personnes.

Il a plus tard été précisé que l'explosion s'était produite dans une chaudière, à l'intérieur de l'usine.

La zone a été bouclée par la police et les blessés ont été transportés dans des hôpitaux des environs, rapporte le journal Indian Daily News & Analysis.

Le maire de Kalyan-Dombivli, Rajendra Devlekar a confirmé la mort de trois personnes, selon le journal Times of India.

Il est à craindre que de nombreuses personnes aient été ensevelies par les décombres de l’usine, selon des rapports préliminaires. La chaîne d’information NDTV India parle d'au moins 150 individus blessés dans l’explosion.

Au moins six bâtiments situés non loin ont été endommagés par l’explosion, a indiqué Times of India ajoutant qu’un incendie s'était déclenché. Des pompiers sont arrivés sur place et luttent actuellement contre les flammes.

Devendra Fadnavis, le ministre en chef du Maharashtra, région de l’ouest où l’incident a eu lieu, a qualifié de tragique cet accident dans un tweet.

Des habitants ont confié avoir ressenti des vibrations dans la zone, ajoutant que l’explosion avait brisé des fenêtres.

«Nous avons tous eu peur… on a pensé que c’était l'explosion d’une bombe, j’étais choqué de voir les vitres brisées et que des fissures étaient apparues dans le mur», a expliqué Aditya Patwardhan, qui travaille non loin.

D’après un autre habitant, Pooja Prasad, cité par Indian Daily News & Analysis, «tout le monde a pensé que c’était un tremblement de terre».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales