Mort du chef des Talibans : le Pakistan accuse les Etats-Unis d'avoir violé sa souveraineté

- Avec AFP

Source: AFP

Le chef des Talibans afghans, le mollah Akhtar Mansour, a été tué dans un raid américain au Pakistan, a indiqué ce dimanche le gouvernement afghan. Une intervention qui a provoqué la colère d'Islamabad.

L'opération menée près de la frontière afghane est «une violation de la souveraineté» du Pakistan, a souligné le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, ajoutant que le Premier ministre et le chef d'Etat major avaient été avertis du raid américain après qu'il a eu lieu.

Selon le communiqué publié tard dimanche par le ministère pakistanais des Affaires étrangères, l'une des victimes de la frappe est un chauffeur nommé Muhammad Azam, tandis que l'identité de l'autre victime est «en cours de vérification».

L'opération visant le mollah Akhtar Mansour, menée près de la frontière afghane, est «une violation de la souveraineté (du Pakistan), une question qui a déjà été évoquée avec les Etats-Unis par le passé», a souligné le ministère. 

Si la mort du mollah Mansour est confirmée, elle porterait alors un coup dur au mouvement islamiste armé confronté à l'éparpillement de ses troupes, dont certaines ont fait défection et rejoint les rangs de la branche locale du groupe Etat islamique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales