«Pas de nouvelle base militaire à Palmyre», clame le ministère russe de la Défense

Source: Sputnik

Contrairement aux allégations d’Associated Press, le ministère russe de la Défense a démenti la construction d’une nouvelle base militaire dans la cité antique de Palmyre, récemment libérée de l’emprise de Daesh.

«Il n’y a pas de nouvelle base militaires sur le territoire de la ville syrienne de Palmyre et il n’y en aura jamais», a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense, le major-général Igor Konachenkov.

Plus tôt dans la journée, l’agence de press AP avait publié une information selon laquelle l’armée russe était en train de construire une base pour son armée à Palmyre, dans la zone inscrite par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité sans autorisation des autorités. Pour étayer son information, l’agence avait comme sources une organisation américaine patrimoniale et un important archéologue syrien, ainsi que des images de satellite qui auraient montré des constructions aux abords de la cité antique.

Pourtant, comme le général Igor Konachenkov l’affirme, les images montrent quelque chose d’autre.

«Les images satellite de cette région postées par l’UNESCO et auxquelles AP fait référence montrent un camp temporaire du Centre de déminage international des forces russes de Défense qui ont déminé le site archéologique de Palmyre. L’installation de ce camp temporaire avant le déminage de la région a été approuvée par le ministère de la Culture et d’autres ministères syriens», a souligné le porte-parole.

De plus, Maamoun Abdulkarim, chef du département des Antiquités et des Musées à Damas que l’agence mentionne en tant que source, a lui-même confié à AP : «Daesh est proche de la ville et la présence des troupes russes et syriennes est importante pour garantir que le site reste aux mains du gouvernement».

Palmyre a été capturée par les djihadistes en mai 2015. L’armée syrienne, avec l’appui de l’aviation russe, a réussi à reprendre la ville le 27 mars 2016, un événement considéré comme une victoire et un tournant dans la guerre contre les terroristes en Syrie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales