Autriche : la police enquête sur une série d’attaques à la seringue

Source: Reuters

Une jeune femme a été blessée par plusieurs seringues couvertes de sang abandonnées sur un strapontin d’un train à Vienne. D’autres seringues avaient été auparavant découvertes dans les transports en commun.

L’incident s’est déroulé le 13 mai, alors que Carmen E., 21 ans, prenait un train dans la capitale autrichienne. En utilisant un strapontin, elle a été blessée par sept seringues. «Au début, je ne les ai même pas remarquées. Puis je les ai senties derrière, j’ai ressenti un vive douleur», a-t-elle raconté au journal Osterreich.

Terrifiée, la femme a appelé la police et les agents du train, qui ont retrouvé les seringues placées à la verticale, entre le siège et le dossier. La victime a été ensuite hospitalisée pour faire des tests de contrôle du VIH et de l’hépatite, dont les résultats seront connus dans trois semaines.

Alors que la police examine les séquences de vidéosurveillance et cherche des témoins, elle appelle les passagers à être vigilants. En avril dernier, un chef de train à Vienne avait retrouvé deux seringues dans un fauteuil placées de façon à piquer quelqu’un. Les forces de l’ordre n’excluent pas que ces incidents soient liés.

Lire aussi : Allemagne : des compartiments pour femmes sur une ligne de train régionale suscitent la controverse

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales