Erdogan : l'Occident est plus préoccupé par le droit des animaux et des homosexuels que par la Syrie

Source: Reuters

En s’adressant au peuple turc dans la province de Kocaeli, au nord du pays, Recep Tayyip Erdogan a critiqué encore une fois ses homologues européens qui ne font pas attention aux «appels au secours de centaines de milliers des réfugiés syriens».

«Honte à ces gens qui sont sensibles au sort des baleines, des phoques et des tortues sans prêter l'oreille à la situation de plus de 23 millions de Syriens vivant en détresse». C'est par cette phrase que le président turc a entamé son intervention dénonciatrice.

Recep Tayyip Erdogan a notamment souligné que l’UE mettait souvent sa propre sécurité, son bien-être, son confort en première place, tout en refusant de prêter attention aux problèmes de ceux qui ne font qu'essayer de survivre.

«Honte à ceux, parmi les Occidentaux qui, au lieu d'être sensibles au sort des femmes, des enfants et des personnes innocentes qui ont besoin de leur aide, se montrent préoccupés par les libertés, les droits et les lois sur le mariage homosexuel», a-t-il poursuivi.

Lors de son intervention, le chef de l'Etat turc n’ a pas manqué l’occasion de critiquer la politique des pays en particuliers, comme le Danemark. Il a déclaré  que le plan de  Copenhague de confisquer leurs objets de valeur aux migrants, afin de compenser les coûts engendrée par leur arrivée dans le pays rappelait «le temps de l’esclavage où la vie des gens était estimée selon l’argent dans le porte-monnaie, les bijoux portés sur les mains et le cou».

Ce n’est pas la première fois, que le président turc accuse les pays occidentaux de ne pas prêter une attention «suffisante» aux problèmes du peuple syrien, même si plus de 1,8 million de réfugiés ont gagné l'Union européenne pour la seule année 2015.

Lire aussi : La police allemande enquête sur 40 réfugiés qui pourraient se révéler être des terroristes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales