Un sénateur américain demande à Facebook des explications quant à sa manipulation de l’actualité

Source: Reuters

Le président républicain de la commission du Commerce, des Sciences et des Transports du Sénat, John Thune, a demandé à Mark Zuckerberg des éclaircissements au sujet d’une supposée manipulation d’articles à laquelle le réseau social se livrerait.

«Facebook doit répondre à de sérieuses accusations et mettre les coupables face à leurs responsabilités si un biais  politique a eu lieu en ce qui concerne la diffusion de nouvelles tendances», a expliqué John Thune.

Le sénateur a précisé que toute tentative par un réseau social neutre et ouvert de censurer ou de manipuler le débat politique représentait «un abus de confiance» et ne correspondait pas aux valeurs d'un internet ouvert.

Dans sa requête, le sénateur demande notamment à Mark Zuckerberg de dévoiler le mécanisme de la sélection des sujets «tendances» et l’identité de qui prend les décisions correspondantes. John Thune cherche également à savoir quelles mesures seront prises par l'entreprise pour enquêter sur les accusations qui pèsent sur elle.

Lire aussi : Facebook est-il plus tolérant avec les racistes qu'avec les seins nus ?

D’après les révélations de la version française du blog consacré aux technologies de l'information Gizmodo datant du 9 mai, le réseau social le plus populaire du monde tromperait ses utilisateurs en n’affichant pas tout article ou lien à tendance conservatrice sur la droite de leurs fils d’actualités.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales