L'Iran serait prêt à rejoindre le plan de plafonnement de la production de pétrole

© Reuters Photographer Source: Reuters

L’Iran a déclaré sa volonté de rejoindre l’initiative d’un plafonnement de sa production de pétrole, parce que le niveau souhaité dans par le pays a déjà été atteint, rapporte la chaîne de télévision iranienne Press TV.

Selon des estimations de l’OPEP, l’Iran extrait 4,2 millions de barils de pétrole par jour, c’est la valeur cible de l’Iran, a indiqué le directeur des relations internationales de la Compagnie nationale du pétrole (NIOC), Mohsen Ghamsari.

«Donc, le chiffre que voulait le ministre du Pétrole est atteint et nous pouvons rejoindre le plan de gel de la production de pétrole», a déclaré Mohsen Ghamsari à Press TV, ajoutant que la décision finale appartenait néanmoins au ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh.

Lire aussi : Poutine : La Russie gèle sa production de pétrole à son niveau du mois de janvier

Ce n’est pas la première fois que l’Iran envisage un gel du niveau de sa production de pétrole. Ainsi, le chef de la Société pétrolière nationale iranienne, Rokneddin Javadi, avait déclaré dans la semaine que Téhéran serait prêt à rejoindre le plan de plafonnement de la production mondiale de pétrole un ou deux mois après avoir retrouvé le niveau de production qui était le sien avant que le pays ne soit frappé par les sanctions internationales.

Auparavant, Téhéran avait déjà fait état de sa volonté de retrouver le volume de production de pétrole qui était le sien avant l’introduction des sanctions, soit près de quatre millions de barils par jour, et sa cote sur le marché mondial. Cette position était une pierre d’achoppement lors de la rencontre entre les pays producteurs de pétrole à Doha le 17 avril dernier, parce qu’un nombre de pays-membres de l’OPEP, notamment l’Arabie saoudite, insistaient qu’un plus grand nombre de pays, dont l’Iran, acceptent de geler leur production de pétrole.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales