Belgique : un conseiller communal compare Israël à l’Etat islamique

Belgique : un conseiller communal compare Israël à l’Etat islamique© Capture d'écran

A Verviers, en Belgique, le conseiller communal PS, Saïd Naji, a provoqué une tollé sur les réseaux sociaux et au sein de la communauté juive après avoir comparé sur Facebook Israël au groupe terroriste Etat islamique, rapporte RTL Info.

Saïd Naji, conseiller communal PS à Verdier, en Belgique, a dérapé sur Facebook en publiant sur son profil que «Israël = Daesh = Haine = Inhumain», en comparant les violences de l’Etat islamique à celles infligées par l’armée israélienne en Palestine.

La publication a été supprimée, et il semblerait que le profil de l'élu aussi, puisqu’il est introuvable dans le moteur de recherche du réseau social.

Même s’il a déjà présenté ses excuses par l’entremise du président de l’Union Socialiste Communale (USC) de Verviers, Saïd Naji devra prochainement s’expliquer devant une commission de vigilance du PS belge.

L’USC a précisé qu’elle tenait à se distancer des propos du conseiller communal PS, qu’elle juge par ailleurs «inacceptables».

Alexandre Loffet, le président de l’USC Verviers, a expliqué : «Le conseiller communal PS, Saïd Naji, est opposé à titre personnel aux brutalités commises par Israël en Palestine mais il n'est pas admissible de les comparer aux crimes abominables commis par Daesh dans le monde entier et dont les populations de Syrie et d'Irak sont les victimes quotidiennes. Raison pour laquelle ces propos sont retirés de Facebook. L'intéressé n'était pas conscient de la portée que pouvait avoir ce commentaire et s'excuse par ailleurs de l'avoir tenu.»

Au micro de la chaîne belge RTL Info, le président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique, Serge Rozen, s’est dit «horrifié» par ces propos, et a ajouté que «malheureusement ce sont des exemples de ce que nous dénonçons. J'attends de la part du PS, où ce genre de dérapage est relativement fréquent, des mesures extrêmement fortes par rapport à ce genre de déclarations».

Lire aussi : Benjamin Netanyahou dénonce «le poison de la propagande anti-Israël en Occident»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»