Des combattants du bataillon « Aïdar » se sont engouffrés dans le ministère de la Défense ukrainien

Auteur: RT
Suivez RT France surTelegram

Les combattants du bataillon « Aïdar » qui manifestent à Kiev près du ministère ukrainien de la Défense essaient de prendre d’assaut les portes du bâtiment.

Selon l’agence russe RIA Novosti, les manifestants ont essayé d’arracher les fils barbelés de protection sur les murs et quelques personnes auraient réussi à pénétrer sur le terrain du ministère.

Les combattants du bataillon « Aïdar » des forces armées ukrainiennes sont descendus dans la rue pour manifester contre la dissolution de leur détachement. Ils ont rejoint la manifestation commencée plus tôt par les parents des combattants du 25ème bataillon Kievskaïa Rus’ [la Rus’ de Kiev].

En colère, ils ont bloqué le chemin d’accès du ministère de la Défense et mis le feu à des pneus. Les parents des membres du 25ème bataillon Kievskaïa Rus’ exigent le rappel du bataillon encerclé à Debaltsevo.

Pour rappel, les combattants du bataillon « Aïdar » se sont rassemblés près du ministère ukrainien de la Défense pour la première fois le 30 janvier. Ils ont essayé de prendre d’assaut les accès du ministère, ont cassé son portail et ont bloqué la circulation sur une des avenues voisines. Ensuite, les combattants ont décidé d’achever la manifestation près du ministère et de la poursuivre le 2 février. Ils ont aussi déclaré qu’ils bloqueraient le président ukrainien Petro Porochenko, en cas de nécessité.

Précédemment, Vladimir Askarov, le chef de la Direction générale de la planification de défense et de mobilisation de l’Etat-major général, avait annoncé que le ministère ukrainien de la Défense avait pris la décision de reformer le bataillon « Aïdar », la dissolution résultant de raisons purement administratives.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix