Photo de Bouteflika affaibli : Valls plaide sa «bonne foi»

© Ramzi Boudina Source: Reuters

Jusqu’alors silencieux à propos de la photo publiée par Manuel Valls montrant le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, dans un état de grande faiblesse, le gouvernement français réagit enfin pour «plaider la bonne foi» de son Premier ministre.

En réponse aux critiques des partisans d'Abdelaziz Bouteflika qui avaient qualifié cette publication de «campagne fallacieuse et malveillante» à l'encontre du chef de l'Etat algérien, le gouvernement français estime que ces attaques sont «complètement infondées», rapporte le journal Le Parisien.

Le chef du FLN, Amar Saadani, avait en effet affirmé que Manuel Valls avait publié cette photo intentionnellement pour se venger de ne pas avoir obtenu la signature des contrats économiques «qu’il était venu chercher». Pour d'autres, cette publication reflétait la volonté de la France de nuire à l’image de l’Algérie après que le pays a refusé un visa à un journaliste du Monde accusé d’avoir publié une photo de Bouteflika dans un article traitant du scandale des «Panama Papers».

Le Premier ministre français a donc contacté son homologue algérien par téléphone pour «plaider sa bonne foi».

Il s’agit de la première réaction de la France sur la polémique que cette photo a suscité en Algérie. Quelques jours après la publication de la photo, des dizaines d'Algériens avaient défilé dans les rues de Khenchela, dans l'Est de l'Algérie, pour dénoncer la campagne médiatique «perfide et haineuse» dont serait victime le président algérien.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales