Un tweet de Manuel Valls ridiculisant le président algérien provoque un tollé sur le web

Source: AFP

Quelques heures avant de mettre un terme à sa visite officielle en Algérie, le Premier ministre français a été reçu par le président algérien visiblement très affaibli. La capacité de ce dernier à gouverner le pays est de nouveau remise en question.

Publiée par Manuel Valls sur son compte Twitter, une photo a provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux. Sur celle-ci, on peut y apercevoir le président Bouteflika exténué, le regard perdu. 

Enième atteinte à l'image du président pour ses fervents partisans, simple représentation de la réalité pour ses détracteurs, celle d'un chef d'Etat inapte à gouverner, les réactions après la diffusion de la photo polémique sont partagées.   

En revanche, point d'Abdelaziz Bouteflika exténué sur les chaînes de télévision et quotidiens proches du pouvoir. Bien au contraire, quelques uns d'entre-eux ont même préféré illustrer la rencontre avec des photos où le chef de l'Etat algérien apparaît en meilleure posture. 

© Couverture du journal El Moudjahid

Une erreur de communication de la part de Manuel Valls ?

Si la photo postée par Manuels Valls fait jaser sur les deux rives de la méditerranée, une question demeure en suspens. Le Premier ministre ou plutôt son chargé de communication ont-ils réellement prêté attention à la photo choisie pour illustrer cette rencontre sensible ? Certains voient déjà en cette publication, un volonté de nuire à l'image de l'Algérie après sa décision de ne pas accorder un visa à un journaliste du Monde accusé d'avoir injustement publié une photo de Bouteflika dans un article traitant du scandale des «Panama Papers». Une hypothèse peu probable si l'on se fie aux dernières déclarations du locataire de Matignon qui, a qualifié l'amitié entre les deux pays d'«indestructible»

Lire aussi : Rachid Nekkaz : «On est dans un mariage pervers entre la France et l’Algérie»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales