Des attentats prévus pour le Jour de la Victoire déjoués à Moscou, 12 hommes interpellés

Source: Sputnik

Le Service fédéral russe de sécurité a arrêté un groupe de ressortissants d’Asie centrale, en contact avec des terroristes de Turquie et de Syrie, qui planifiaient une série d’attaques terroristes à Moscou et dans sa banlieue.

Les actes terroristes qu’ils comptaient mener étaient inspirés par des «chefs d'organisations terroristes internationales actives en Syrie et en Turquie», a informé le FSB. Les suspects planifiaient par ailleurs de tirer dans la foule lors des célébrations nationales du 9 mai de la victoire de la Seconde Guerre mondiale, au cours desquelles la foule se réunie en masse dans les rues de la capitale russe.

A douze dans un appartement

Une source à l’intérieur du FSB a révélé au site russe life.ru que dans le cadre de cette opération, 12 personnes habitant dans un unique appartement dans la région de Moscou, ont été arrêtées. Parmi eux figurent neuf citoyens de l’Ouzbékistan, un citoyen du Kirghizistan et deux Russes. Selon les journalistes, les citoyens russes sont les présumés cerveaux du groupe.

Alors que leur identité n’a pas été révélée, le FSB a précisé que l’enquête était toujours en cours. Les forces de l’ordre ont saisi chez les suspects un grand nombre d’armes à feu et d’explosifs.

Lire aussi : Sud de la Russie : 50 arrestations et de potentiels explosifs découverts dans une salle de prière

Des liens étroits avec la Syrie et la Turquie

Les enquêteurs ont trouvé dans leurs portables des preuves de leur communication avec des terroristes basés en Syrie et en Turquie et ont saisi plusieurs ouvrages contenant de la littérature extrémiste.

Les suspects ont ensuite été emmenés au siège du FSB, à la Loubianka, alors que deux jeunes enfants, qui se trouvaient également dans l’appartement, ont été placés dans un hôpital pédiatrique.

Les forces de sécurité très sollicitées

Ces dernières semaines, le FSB a annoncé avoir arrêté plusieurs terroristes sur le territoire russe. Ainsi, une cellule regroupant des recruteurs de Daesh a été démantelée dans la région de Volgograd. Ses cinq membres avaient l'intention de préparer des attentats dans la région.

Dans le même temps, un autre suspect a été arrêté dans l’Est de la capitale russe. Alors qu’il a résisté aux forces de police et a ouvert le feu, il a été blessé par balle à la jambe.

Un chauffeur de taxi dont la mission était de recruter des candidats pour alimenter les rangs de l'organisation terroriste a également été arrêté au cours d'une opération menée à Moscou.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales