«L’Olympe va tomber», Anonymous a piraté les données de la banque centrale grecque

© Paul Hackett Source: Reuters

Le site web de la banque centrale grecque a subi quelques perturbations mardi 3 mai, après une attaque informatique lancée par le groupe de hackers Anonymous, rapporte l’agence Reuters.

«L’Olympe va tomber. Nous avons annoncé il y a quelques jours la renaissance de l’opération Icare. Aujourd’hui, nous avons occupé sans interruption le site internet de la Banque de Grèce», a annoncé le groupe Anonymous dans une vidéo diffusée sur Youtube.

Un responsable de la banque centrale grecque, qui a refusé de communiquer son identité, a expliqué à Reuters que «l’attaque a duré quelques minutes puis a été contrée avec succès par les services de sécurité de la banque. L’unique chose qui a été affectée par l’attaque par déni de service est notre site internet».

Pour rappel, l’attaque par déni de service, ou DoS, est une attaque informatique visant à rendre un service indisponible et d’en empêche l’accès à ses utilisateurs légitimes.

Le groupe de hackers Anonymous a vu le jour en 2003 et se compose d’activistes non-identifiés qui se présentent comme des défenseurs du droit à la liberté d’expression. Depuis les attentats de Paris et de Bruxelles en novembre 2015 et mars 2016, Anonymous avait déclaré lancer des attaques informatique  contre l’Etat islamique

Lire aussi : L’Australie victime d’un piratage informatique de masse, Pékin dans le viseur

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales