Après Jan Böhmermann, un producteur de télévision poursuivi pour insulte à un chef d'Etat étranger

Après Jan Böhmermann, un producteur de télévision poursuivi pour insulte à un chef d'Etat étranger
Capture d'écran de la photo posté par le producteur allemand
Suivez RT France surTelegram

Un employé de la télévision allemande est sous le coup d'une plainte après avoir utilisé une croix gammée pour faire un commentaire sarcastique sur le résultat de l'élection présidentielle autrichienne.

Après l'élection autrichienne qui a propulsé la formation d'extrême droite du Parti de la liberté (FPÖ) et son candidat Norbert Hofer, en pôle position pour devenir le président de l'Autriche, un producteur du programme de télévision allemande Heute Show a publié la photo d'une escalope en forme de croix gammée sur la page Facebook de l'émission.

L'image était accompagnée du commentaire suivant : «Les autrichiens votent de la même façon qu'ils aiment leurs escalopes, principalement plat et marron», en référence à la couleur du parti nazi. Cette incident intervient juste après un sketch sarcastique du comédien Jan Böhmermann de la même chaîne de télévision (ZDF) qui s'est fait au détriment du président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Lire aussi : L’Etat allemand autorise le président Erdogan à poursuivre un comique l’ayant offensé dans un sketch

Injuste d'être traité de nazi pour voter FPÖ

Le chef de l'Etat turc a poursuivi l'humoriste en utilisant une loi peu connue du Code pénal allemand, enregistrée au XIXe siècle, permettant de poursuivre en Allemagne les insultes faites aux chefs d'Etat étrangers. Prenant exemple sur Recep Tayyip Erdogan, un étudiant en droit d'Innsbruck de 22 ans, Emanuel Falch, a utilisé la même loi pour exiger la poursuite du producteur de l'émission de télévision responsable de cette blague.

Il a déclaré qu'il avait pris cette mesure parce qu'il estimait qu'il était injuste que dès que qu'une personne vote FPÖ, elle soit traitée de nazi. Deux autres personnes en Autriche ont également lancé une action similaire.

Les procureurs de la ville allemande de Mayence, où est basée la société de télévision ZDF et qui enquêtent déjà sur les déclarations de Jan Böhmerman, ont confirmé qu'ils étudiaient ces plaintes. Le leader de la section du Tyrol du FPÖ, Markus Abwerzger, s'est félicité des procédures judiciaires lancées contre ce post du producteur de l'émission.

Lire aussi : Un photographe grec du journal allemand Bild refoulé à l’aéroport d’Istanbul

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix