Migrants : près d'une centaine de disparus vendredi dernier après un double naufrage.

migrants assis après avoir débarqué d'un navire marchand, dans le porte sicilien d'Augusta, Italie, 21 Avril 2016. REUTERS/Tony Gentile Source: Reuters
migrants assis après avoir débarqué d'un navire marchand, dans le porte sicilien d'Augusta, Italie, 21 Avril 2016. REUTERS/Tony Gentile

La crise migratoire continue en Europe, notamment en Méditerranée où le flux de migrants ne tarit pas. Vendredi dernier, deux embarcations de fortune ont coulées en tentant de joindre l'Italie depuis la Libye.

Le bilan humain s'alourdit en Méditerranée, après un nouveau drame migratoire. L'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a confirmé le naufrage vendredi en début de journée d'un canot pneumatique et la disparition de ses passagers, soit 84 victimes. 

Le haut-commissariat des des Nations Unies aux réfugiés (UNHCR) a indiqué quelques heures plus tard le naufrage d'une autre embarcation. Suite aux mauvaises conditions climatiques, un navire qui transportait 120 personnes a rapidement pris l'eau, et s'est scindé entre deux. Selon les premiers témoignages des migrants secourus, une quinzaine d'entre eux sont décédés avant l'intervention de la marine italienne.

La plupart des disparus sont d'origine subsaharienne, (Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Soudan), et les rescapés ont été débarqués à Pozallo en Sicile où ils sont actuellement pris en charge par les autorités italiennes.

Des centaines de personnes tentent chaque semaine de rejoindre l'Europe par la mer, principalement sauvés par les navires européens qui patrouillent dans la zone. Ainsi, pour cette même journée de vendredi, 500 personnes ont pu être interceptées et sauvées. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales