Russie: les autorités font sauter une salle de prière après y avoir découvert des explosifs (VIDEO)

© Capture d'écran de la vidéo de RT

Des explosifs découverts lors d’une descente dans une salle de prière musulmane illégale près de la ville russe de Samara ont été éliminés à l’intérieur de l’immeuble. Une équipe de démineurs a jugé trop dangereux de les faire sortir.

La vidéo de l’explosion contrôlée par les démineurs russes montre qu’une partie considérable du bâtiment a été détruite dans l’opération.

Un chien policier leur avait permis de retrouver plus d’un kilo d’explosifs d’origine inconnue dans une salle de prière musulmane illégale, en banlieue de la ville de samara. Un expert en déminage a estimé qu’il était trop dangereux de faire sortir les explosifs, raison pour laquelle ils ont été neutralisés sur place, causant les dégâts que l’on sait, mais aucune victime.

La route fédérale M5 qui passe devant la maison a été bloquée dans les deux sens et les habitants de tous les immeubles voisins avaient été évacués au préalable.

Avant sa destruction partielle, cette maison était utilisée pour des réunions de salafistes, ces partisans d’une vision parmi les plus rigoristes de l’islam sunnite, sans être enregistrée comme un lieu de culte officiel dans la communauté musulmane régionale.

Lors de cette opération, les forces spéciales russes ont arrêté 53 jeunes hommes, dont l’un entre eux faisait la promotion de Daesh sur internet.

Selon une source du FSB, ces arrestations ont provoqué une série de raids dans d’autres maisons qui ont aidé à trouver d’autres d’explosifs, des armes, des grenades et des munitions. Selon la même source, d’autres membres de cette communauté salafiste combattraient actuellement en Syrie aux côtés des djihadistes.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales