Syrie : les Kurdes auraient récupéré la dépouille d'un officier russe aux mains de l'EI

Un soldat russe débarquant en Syrie © Pavel Rebrov Source: Reuters
Un soldat russe débarquant en Syrie

Les forces kurdes syriennes auraient récupéré la dépouille d'un officier des forces spéciales russes aux mains du groupe Etat islamique (EI), a affirmé mercredi à l'AFP une source sur le terrain.

«Les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont réussi à obtenir le corps d'un soldat russe tué lors de la bataille de Palmyre et qui était aux mains du groupe Etat islamique», a indiqué cette source sans donner de détails sur la manière dont elles l'avaient récupéré.

«Un officier des forces spéciales russes a été tué dans la région de Palmyre alors qu'il pointait des cibles des terroristes de l'EI pour les frappes des avions russes», avait indiqué à l'agence Interfax un représentant de l'armée russe sur la base militaire de Hmeimim, dans le nord-ouest de la Syrie. L'officier a, selon lui, trouvé la mort en fournissant aux avions russes sa propre position pour une frappe aérienne lorsqu'il s'est aperçu qu'il avait été repéré par les djihadistes de l'Etat islamique et encerclé, préférant mourir plutôt que d'être capturé.

«Cet officier était en mission ces derniers jours, repérant les cibles les plus importantes de l'EI et transmettant des coordonnées exactes pour les frappes des avions russes», selon ce représentant. La source citée par les agences russes n'avait toutefois pas précisé quand ce membre des forces spéciales russes avait été tué.

La date des funérailles d'Alexandre Prokhorenko n'est toujours pas connue à ce jour. Sa mort héroïque avait eu un grand retentissement, notamment en France, où un couple de retraités français avait décidé d’offrir des médailles de famille, obtenues par des proches lors de la Seconde Guerre mondiale, à la veuve et aux parents du soldat russe de 25 ans. Parmi ces décorations militaires, se trouvent la Croix de chevalier de la Légion d’honneur et la Croix de Guerre avec palme de bronze.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales