Le Wall Street Journal estime que la publicité négationniste n'est pas son problème

Le célèbre quotidien américain du monde de la finance a marqué l'anniversaire du génocide arménien avec une petite page de publicité.

Ainsi, le Wall Street Journal a décidé de marquer l'anniversaire du génocide arménien en le niant, purement et simplement. Près d'1,5 million d'Arméniens ont perdu la vie en 1915, alors que l'Empire ottoman se débarrassait de sa minorité chrétienne. L'Arménie, la Russie, la France, l'Allemagne et la majorité des Etats des Etats-Unis ont reconnu le génocide.

La publicité publiée par le Wall Street Journal montre trois mains : la plus grande, au milieu, arbore les couleurs du drapeau turc et l'index et le majeur forment un V, alors que les deux autres mains, plus petites et peintes aux couleurs des drapeaux russe et arménien, ont l'index et le majeur croisés comme si les Russes et les Arméniens mentaient.

Le quotidien se défend et affirme que les opinions exprimées dans les publicités ne sont pas les siennes mais celles des annonceurs. Croisons les doigts.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales